Vous souhaitez être indépendant tout en bénéficiant d’outils et de l’organisation d’un groupe. Plusieurs réseaux immobiliers recherchent des agents commerciaux négociateurs en immobilier. Il est parfois assez difficile de les comparer. C’est pourquoi nous avons établi 7 règles à observer avant de vous engager avec un réseau immobilier:

La publicité – Règle n°1

Comme les agents commerciaux négociateurs en immobilier travaillent généralement depuis leur domicile, ils ne peuvent pas entrer des mandats ou rencontrer des acquéreurs grâce à un local commercial. Seule leur présence sur internet leur permet de se faire connaître.

  • La publicité pour rentrer des mandats: Il s’agit de récupérer des contacts internet à la recherche d’une estimation par exemple. Ces contacts ont généralement remplis un formulaire en ligne et s’attendent à être recontactés.
  • La publicité sur les sites de petites annonces: Plusieurs critères sont à prendre en compte tels que le nombre de sites utilisés, leur réputation, la remontée des annonces et les différentes options propres à chaque site.

Les outils pour entrer des mandats – Règle n°2

Comme la prise de mandats par la pige porte ses fruits après quelques semaines, voire quelques mois, d’autres moyens peuvent être utilisés:

  • Le boîtage: Placer des prospectus dans les boîtes aux lettres et rencontrer les habitants constitue un travail indispensable sur le secteur. Pour obtenir un taux de transformation intéressant, votre réseau immobilier doit fournir des modèles renouvelés et attractifs. Cela s’applique également aux panneaux « à vendre ».
  • Les animations commerciales: Certains réseaux immobilier placent la barre encore plus haut. Ils mettent également à disposition du matériel pour organiser des événements dans les centres commerciaux. Ils s’impliquent dans la vie locale ou associative.

Les formations disponibles – Règle n°3

Les professions immobilières font l’objet d’une réglementation spécifique qui est souvent complétée ou modifiée. Elles demandent en plus des compétences de vente assez poussées puisque l’immobilier est un marché très concurrentiel.

La formation professionnelle a été rendue obligatoire par la loi ALUR de Mars 2014. Elle est finançable par les organismes collecteurs. C’est pourquoi les réseaux de mandataires développent une offre de formation aux thématiques et aux formats très variés.

  • Les thématiques pouvant être abordées en formation: la prise de mandat, l’offre d’achat, l’offre de vente, le compromis, la photographie, les annonces immobilières, la prospection, la pige, le bail, la fiscalité, etc.
  • Les formats de formation: texte, vidéo, en présentiel, coaching par téléphone, sous-traitée à un formateur, etc.

Le service juridique – Règle n°4

Il est très important en cas de litige, et notamment pour récupérer des honoraires lorsque les vendeurs ne respectent pas la loi. La plupart du temps, une lettre d’avocat ou une conciliation permettent d’éviter un procès. Pourtant, certains réseaux ne s’impliquent pas assez dans la défense de leurs agents commerciaux négociateurs en immobilier. Ce qui peut représenter une perte de plusieurs milliers d’euro.

Les secteurs géographiques – Règle n°5

La transaction immobilière nécessite de maîtriser parfaitement un secteur géographique: le type de biens, la population, l’histoire, la vie locale et l’activité économique. Ces connaissances permettent d’être avertis des affaires en temps réel, et également de pouvoir discuter avec ses clients.

Exercer une activité sur un secteur où l’on a déjà vécu est très important du point de vue des connaissances, mais également du temps économisé Le temps de transport est très énergivore pour les professions immobilières. Les rendez-vous pris aves les particuliers sont effectivement souvent espacés dans le temps. Il est inutile de les espacer géographiquement en plus.

Toutefois, l’implantation des réseaux immobiliers est plus longue que celle des agences immobilières en l’absence de local commercial. Pour être déjà un peu connu ou pouvoir travailler des affaires, il est préférable de choisir un secteur proche des autres agents commerciaux du réseau immobilier.

Le chiffre des autres agents commerciaux négociateurs en immobiliers – Règle n°6

Une rapide étude du classement et du chiffre des agents commerciaux de votre réseau immobilier, ainsi que des chiffres de la structure, illustre le niveau de réussite financière que vous pouvez espérer atteindre. Il faut être particulièrement vigilant à ce que le réseau gagne plus d’argent avec les transactions immobilières qu’avec le coût de franchise facturé aux agents commerciaux. Malheureusement, certains réseaux s’enrichissent plus en recrutant qu’en vendant.

La rémunération – Règle n°7

Les six premiers points vous ont donné la clef pour choisir qualitativement un réseau immobilier. Dans un second temps, il convient de choisir votre statut fiscal et de négocier votre rémunération. Comme vous serez payé au résultat, il est important de ne pas choisir le réseau seulement en fonction du prix mais aussi sur les moyens mis en place pour réussir. Généralement, les agents commerciaux paient un coût de franchise mensuel ainsi qu’une rétrocession sur leurs honoraires de vente.