Sélectionner une page

ETF est l’acronyme pour Exchange Traded Funds. Les ETF (ou trackers) sont des fonds conçus dans le but de reproduire de manière sous-jacente (passive) un indice boursierCréés en 1993, ils représentent près de 3 mille milliards de dollars d’investissement, soit plus de 35% de la gestion des fonds à l’internationale.

On compte évidemment plusieurs ETF pour chaque indice boursier. Le SPY/S&P500 par exemple est le plus médiatisé. Il tracke les 500 premières entreprises des Etats-Unis. Pour citer un deuxième exemple, le QQQ concerne l’indice NASDAQ.

Plus précisément, on compte plusieurs catégories d’ETF différents :

  • Les trackers sur indice de marché : indices des places boursières, indices des actions de pays, des zones géographiques, des secteurs d’activité…

  • Les trackers sur matières premières

  • Les trackers sur indices de stratégie

  • Les trackers actifs : en plus de répliquer un indice, ils fournissent une protection de votre capital, pour vous garantir un capital minimum

Les ETF peuvent répliquer un indice de deux façons :

  • Les ETF physiques, dont toutes les actions qui composent le fonds ont été achetées. Généralement ceux-ci ont plus de fonds disponibles, et ont des charges plus élevées. Ces ETF sont en général plus rassurants pour les particuliers.

  • Les ETF synthétiques, composés de produits dérivés. Les frais de gestion sont un peu moins élevés.

Avantages

  • La simplicité : lorsque lannée est volatile, les hausses et les baisses sont violentes. Réussir à avoir une performance positive dans un tel environnement est plus simple avec un ETF, d’autant plus grâce aux dividendes qui s’additionnent.

  • La baisse drastique des coûts nécessaires pour investir.

  • Les ETF ne sont pas sensibles aux émotions humaines.

  • La transparence des frais : pas de rétro-commission donc nettement plus rentable.

  • La répartition du risque, car il n’est pas nécessaire d’acheter soi-même « manuellement » 40 voire 500 actions, en passant par une plateforme de marché.